Plum pudding, une tradition anglaise

images

Tout a commencé avec Chuck, un vrai « Anglais », qui, par le biais de l’amour, s’est frayé un chemin dans notre famille Bolduc avec ses deux petites filles, Cyndy et Heidi, alors âgées de 8 et 10 ans, en épousant ma soeur Suzanne en 1979, elle-même maman d’une petite fille de 2 ans à l’époque, Isabelle, ma filleule.

À notre premier noël ensemble, j’ai voulu rendre hommage à l’homme qui semait tant de joie dans notre famille en lui confectionnant un plum-pudding, une tradition de Noël bien anglaise datant du 16e siècle. Le premier plum-pudding de fruits et d’épices cuit à la vapeur a été présenté au Roi Georges 1er en 1714 dans le Devonshire en Angleterre. Il pesait 900 livres et a été transporté au centre du village par trois chevaux!

Semble-t-il que j’ai visé juste, car jusqu’à ce jour, Chuck réclame son plum-pudding, chaque Noël. Cette version provient d’un numéro de Holiday Cooking de Better Homes and Gardens. Bien que quelque peu laborieux, il vaut ses sueurs. Le résultat est tout simplement délicieux et, il faut le dire, spectaculaire.

Le plum-pudding est servi fumant avec la fameuse hard sauce  que Chuck prend plaisir à touiller à la main, chaque année. Il s’agit là d’un beurre doux sucré parfumé à la lime. Le plum-pudding peut également être servi accompagné d’une crème anglaise, elle aussi fumante. Ou les deux.

Il faut, absolument, au moins une fois dans sa vie d’adulte, goûter au fameux plum-pudding, car c’est une expérience inoubliable.

christmas-pudding-L-V6K5jB

INGRÉDIENTS
3 tranches pain, déchiqueté
5 1/2 onces de lait évaporé entier
2 onces de suif de boeuf,  bien tassé (offert en épicerie sous la marque Maple Leaf)
3/4 tasse de cassonade bien tassée
1 oeuf battu
1/4 tasse (60 ml) de jus d’orange
1/2 c. à thé ( 2ml) d’extrait de vanille (ou les graines d’une gousse)
1 1/2 tasse  (375 ml) de raisins secs, de préférence de Corinthe
3/4 tasse (180 ml) de dattes dénoyautées et émincées
1/2 tasse (125 ml) de fruits et zestes confits
1/2 tasse (125 ml) de noix de Grenoble
3/4 tasse (180 ml) de farine tout usage
1 1/2 c. à thé (7 ml) cannelle moulue
3/4 c. à thé (3 ml) de bicarbonate de soude
3/4 c. à thé (3 ml) de clous de girofle moulus
3/4 c. à thé (3 ml) de muscade moulue
1/4 c. à thé (1 ml) de sel de mer

Dans un grand bol, tremper les morceaux de pain dans le lait évaporé pendant 3 minutes, puis les dissoudre au malaxeur ou à la main. Ajouter le suif de boeuf, la cassonade, l’oeuf battu, le jus d’orange et la vanille. Ajouter les raisins, les dates, les fruits et les zestes confits, et les noix.

Dans un autre bol, plus petit, bien mélanger la farine, la cannelle, le bicarbonate de soude, les clous de girofle, la muscade) et le sel de mer, puis tamiser. Ajouter au mélange de fruits progressivement et bien mélanger au fur et à mesure.

Bien beurrer et enfariner votre moule de plum-pudding (volume: 6 1/2 tasses) . Enlever l’excès de farine en tapotant le moule à l’envers. Remplir de la garniture au 3/4 du moule. Le gâteau prend du volume en cuisant. Recouvrir le moule de papier d’aluminium et bien ficeler pour le sceller davantage.

Placer le moule sur une marguerite à l’intérieur d’une grande casserole au four. Ajouter de l’eau jusqu’à la hauteur de la marguerite. Important : le moule ne doit pas toucher l’eau. Couvrir. Cuire le plum-pudding à la vapeur au four à  350°F (180°C) pendant 60 minutes, ou jusqu’à ce que le gâteau soit ferme. Ajouter plus d’eau bouillante, si nécessaire. Laisser reposer à l’air ambiant 10 minutes avant de démouler.

Idéalement, le plum-pudding est cuisiné dès le début de novembre. Certaines personnes le préparent même plus longtemps à l’avance. Il est alors encore plus alcoolisé. Une fois démoulé, l’envelopper dans du coton fromage et le ficeler de sorte qu’il puisse être facilement recueilli par le haut. Le déposer dans un contenant de verre ou de plastique hermétique et l’arroser de scotch, de whiskey, de cognac ou de brandy, l’équivalent d’une once, chaque deux semaines, jusqu’à Noël, le but étant de le conserver bien humecté. Le plum-pudding absorbe l’alcool au fur et à mesure.

Sauce à la lime (Hard Sauce)
1/2 tasse (125 ml) de beurre doux
2 tasses(500 ml) de sucre glace (en poudre)
1/2 c. à thé (2 ml) de zeste de lime râpé
1/2 c. à thé (2 ml) de vanille

Le matin même ou même la veille, ramollir le beurre doux à la température pièce. Ajouter une tasse de sucre glace, le zeste de lime, la vanille et le reste du sucre en poudre et battre à la main vigoureusement ou au malaxeur jusqu’à consistance lisse.  Conserver au congélateur dans un petit bol. Recouvrir d’une pellicule.

Une heure avant le service
Sortir le hard sauce à la lime du congélateur.  Réchauffer le plum-pudding à la vapeur au-dessus de la cuisinière dans un chaudron à couvert à même sa robe de coton fromage en le plaçant sur une marguerite. Ajouter de l’eau au fond du chaudron. Important : le plum-pudding ne doit pas toucher à l’eau. Couvrir et cuire à la vapeur à feu moyen.  Délicatement, retirer le plum-pudding fumant de la marguerite. Sur un plan de travail, retirer soigneusement le coton fromage, puis placer le plum-pudding au milieu d’un plat de service aux rebords remontants. Cela pour s’assurer que le flambé reste bien dans l’assiette de service. Personnellement, je déconseille de le réchauffer au micro-ondes pour éviter de calciner son centre.

Dans notre famille, le moment venu, l’hôtesse sonne la cloche. Les convives sont invités à se réunir autour de la table. Les lumières diffuses, on arrose le gâteau d’alcool  une dernière fois, puis on l’allume. L’alcool s’enflamme de bleu, prend d’assaut les regards émus, un moment magique qui porte en lui un bagage de souvenirs vieux comme le monde.

Servir de petites portions avec, en accompagnement, l’équivalent d’une cuillère à table de beurre à la lime par portion ou avec de la crème anglaise, au goût.

Pur délice.

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s