Délicieuses cochonneries de la Saint-Valentin

Unknown-1

Comment inspirer l’amour au-delà des mots doux, des gestes tendres, des fleurs et du chocolat? Surtout, n’attendez pas la Saint-Valentin pour faire plaisir à celui ou celle qui fait battre votre coeur. Concoctez-lui des petits plats à faire rougir de désir, de ceux qui éveillent et titillent tous nos sens, rappelant l’odeur, les formes, l’en-bouche de l’amour.

On vous accusera de crimes de passion, mais personne ne vous en tiendra rancune. Au contraire, ils en redemanderont, comme si ces aliments éveillaient en eux de puissants souvenirs ancestraux, reptiliens.

 

***
Le luxe du caviar ou d’une fine tranche de saumon fumé de l’Atlantique ou du Pacifique déposé sur un petit nuage de crème fouettée au wasabi sur craquelin de riz d’algues de mer

Les chaleurs provoquées par certains piments et poivres d’Afrique, des Antilles et de l’Amérique du Sud

L’odeur musquée de champignons sauvages rissolés, sel, poivre, un filet d’huile d’olive et quelques copeaux de truffes

La sexualité indubitable d’une huître fraîchement dénudée, sa chair pulpeuse baignant dans son eau au parfum de mer

La sensualité d’une figue fraîche parfaitement mûre fourrée d’un morceau d’époisse de Chablis ou de Pied-de-Vent des Ïles-de-la-Madeleine enveloppée d’une  fine tranche de jambon de Bayonne (ou de prosciutto), le tout passé sous le gril, le temps de rendre ses premiers sucs

La chair nue d’un pavé mignon de boeuf grillé juste ce qu’il faut, sur lequel on fait fondre une gelée de foie gras et quelques grains de sel d’Ibiza, servi avec une purée de pommes de terre à l’ail confit et une demi-Boston écartelée au bleu d’Élizabeth de St-Élizabeth de Warwick

Le doux plaisir d’un plat d’amourettes  en sauce aux morilles sur un nid de polenta croustillante

L’extase de la chair de kaki parfaitement mûre  qui explose en bouche

L’onctuosité d’une mousse au chocolat noir divine truffée de grains de pomme grenade

La sensation troublante d’un litchi frais en bouche,  à la fois tendre, doux et ferme

Les courbes voluptueuses d’une poire parfaitement mûre, soûlées au porto

images-1

Advertisements

One Comment Add yours

  1. Sabryna dit :

    Wow Felicitations, tu y mets ton cœur, on ressent le bonheur et l’authenticité 🙂

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s