Visite guidée au marché Jean-Talon

Quelle chance nous avons d’avoir le marché Jean-Talon. Cela fait bien trente ans que je m’y rends quasi religieusement, chaque semaine en été, pour me ressourcer, me frotter à ces petites merveilles de la terre et à ces gens qui incarnent le travail acharné de tous ceux et celles qui cultivent la terre,  élèvent leurs bêtes et pêchent avec soin, respect et amour pour nous offrir le meilleur du terroir du Québec et d’autres terroirs d’exception.

Réservez vos places! Venez en couple ou avec vos amis. Chaque samedi, dès 8h30 le matin, nous irons ensemble à la rencontre de producteurs et de marchands passionnés par leur métier, mes favoris.

Les 3, 10, 17 et 24 juin | Les 1, 8, 15, 22 et 29 juillet |
Les 5, 12, 19 et 26 août | Les 2, 9, 16, 23 et 30 septembre 

Petits groupes de 6 à 8 | 33 $ par personne
mariefbolduc@gmail.com

On se retrouve tôt le matin, dès 8h30, avec un bon cappuccino, non pas au marché même, mais tout près :  ww.caffesansimeon.com, Point de rencontre : images-5rue Dante, coin
Saint-Dominique, en plein coeur de la Petite-Italie. C’est notre point de rencontre. Ne soyez pas en retard. Petite pause avant le sprint qui, le plus souvent, se termine en moins de trois heures, victuailles plein les bras.

Puis, un arrêt chez http://www.milanofruiterie.com,images-6 bien plus qu’une fruiterie, c’est l’une des grandes épiceries italiennes à Montréal, avec http://www.boucheriecapitol.com. Ils connaissent bien leurs produits
et sont généreux de conseils, encore aujourd’hui.

J’entre sur le square du marché par la rue Casgrain chez http://www.joelacroûte.com pour me délecter des yeux, pour respirer à fond et renouer avec un temps où je pouvais manger tous ces beaux pains faits d’ingrédients certifiés biologiques. Joe-Duo2Le sourire de Daniel Jobin et la joie qu’on peut lire sur le visage de ceux et celles qui sont derrière le comptoir y sont pour beaucoup aussi. Prix de consolation pour nous, coeliaques : un pain  au sarrasin sans gluten offert tous les jeudis et dimanches. C’est tout de même gentil d’avoir pensé à nous. 

Pour vos besoins en thé, vous serez comblés à quelques portes de là, au minuscule comptoir de la grande maison de thé www.camellia-sinensis.com où le service est imbu d’une grande délicatesse.

Chez Maya, s’ils sont ouverts, vous vous laisserez tenter par leur « mole» maison, une rareté à Montréal.

Unknown-4La poissonnerie Shamrock, http://www.shamrockpoissonnerie.ca, vaut le détour. Leur pieuvre grillée, parfaite pour l’apéro, est presque aussi bonne que celle que je fais à la maison.

Puis, direction Birri http://www.birri.ca
 pour la fraîcheur et pour l’amour. linobirriLino et Bruno sont à la tête d’une grande équipe de connaisseurs dont la gentillesse et le sourire créent une véritable dépendance. BrunoBirriMais, ne croyez pas tout ce que Lino vous dit : il m’a déjà fait croire qu’il y avait véritablement des aubergines mâles et femelles, de par la configuration au cul du fruit, et je l’ai cru!

Unknown

De là, monter à  www.fromagerie  Hamel.com pour leur vaste offre de fromages artisanaux du Québec, leurs précieux conseils et leurs petits paquets d’amour, qui, chaque fois, me rappellent les petits paquets de papier brun emballés à la corde au défunt The Cheese Shop, véritable institution à Montréal à une certaine époque. Les dégustations de fromages (avec vins) d’autrefois me manquent. Que de belles rencontres et de belles découvertes.

Puis, on entre par la porte nord-est du marché
et on s’arrête au   OlivierCochonsToutRondscomptoir http://www.cochonstoutronds.com pour de savoureuses  charcuteries naturelles, sans gluten, sans agents de conservation, noix ou produits laitiers.

Un peu plus loin, au centre du marché, à l’extrême est, faites un petit saut à www.librairiegourmande.ca pour voir et discuter de ce qui se fait en cuisine, ici et ailleurs dans le monde.

On  enfourche l’artère est-ouest pour recueillir ses oeufs frais chez Le Capitaine, fief de Jeno Finkelstein et de son fils Steven. Vous y trouverez des oeufs de poule, d’oie, de caille, de dinde et de canard à Montréal; des oeufs blancs immaculés, roux de poules rousses et brunes, mais aussi bleutés et mouchetés.

Le sirop d’érable de La ferme Lussier. Les fins connaisseurs privilégient le goût plus délicat du sirop clair prélevé en début de saison, mais certains autres ne jurent que par l’ambré ou le foncé. À chacun son péché mignon.

Le long de l’artère nord-sud, niché entre les homards de la Gaspésie et les canneberges de St-Louis-de-Blandford, vous trouverez Unknown-7 www.jardinssauvages.com, lieu de prédilection pour «croquer» la mer dans une petite branche de  salicorne en saison ou pour déguster des trompettes de la mort sans craindre le pire.

Les fromages de brebis de http://www.lamoutonniere.com
pour se délecter de leur bleu et du sein d’Hélène.

Pour faire le tour du monde à petit prix, rendez-vous à http://www.epicesdecru.com Unknown-1où un personnel atypique et attentionné vous attend pour combler vos besoins en matière d’aromates et de condiments.

Les frères Atkins
 pour les poissons fumés de leur Gaspésie natale

À l’extrême sud, Mylène Dupont
 pour l’intégrité de la chose maraîchère

Ouf, je suis déjà fatiguée.

Bonne excuse pour prendre une seconde pause café, cette fois chez http://www.nicolatravaglini.com, images-17coin Casgrain et Mozartue. Je l’avoue, les prix sont un peu salés, mais la qualité des aliments, des douceurs et des plats prêts-à-manger préparés sous nos yeux vaut son pesant d’or, sans parler de l’ambiance conviviale et du service.

Ma  petite virée prend fin à http://www.quincailleriedante.com, véritable institution dans la Petite Italie. Elena et son frère, Rudy, se partagent l’espace au rez-de-chaussée entre leur magasin d’accessoires de cuisine, et celui de chasse et de pêche. Au deuxième, l’école d’Elena, Mezza Luna, offre des ateliers culinaires aux gourmands friands de cuisine italienne, même aux petits. «C’è tutto per tutti» : voilà ce que trouverez sous leur toit, ainsi que leur sourire, toujours franc, et de bons conseils.

Mais surtout, suivez votre intuition. Laissez-vous happer par ce marchand, cette marchande qui vous chante la pomme (ou l’asperge). Faites une pause. Échangez vos secrets culinaires.

En espérant que votre randonnée au marché Jean-Talon et ses alentours vous comblera de bonheur, de gratitude et de joie.